Hacker Spaces

Links

Installer et utiliser Wekan pour les projets collectifs

TLDR: Nous avons installé un Wekan pour l’interhack et fourni le script BASH pour installer Wekan sur Debian sur le git interhack.

On ne présente plus le logiciel Wekan distribué sous license MIT, alternative bien connue à Trello, la référence en terme de Kanban.

Si vous avez sauté la case «Développement Agile», et que «kanban» ça ne vous dit rien, pas de souci : on vous explique.

C’est une méthode de développement on l’on prend des petits papiers qui représentent chacun une tâche. Puis on colle ces papiers dans les colonnes d’un tableau. En fonction des progrès du projet et de l’équipe, les papiers progressent de colonne en colonne, de “Todo” à “En cours” à “À tester” puis “Fini”, libre à vous de choisir le mode de tri et de circulation.

Wekan est une solution efficace pour virtualiser ce genre de tableaux. Développée avec Meteor, un framework Javascript orienté vers les applications temps réel et partagée, c’est assez fluide et rapide pour l’utilisateur et raisonnablement bien pensé en terme d’IHM comme on dit dans les écoles de développeurs sérieux, les autres diront UX.

De bonnes raisons de vouloir héberger son instance; dont acte avec https://wekan.interhack.space, une instance ouverte au public et plus précisément aux hackerspaces. Mais si l’utilisateur peut se réjouir du service, nous allons voir que côté hébergement la vie n’est pas si rose.

Nous avions déjà eu l’occasion d’auto-héberger un Wekan pour le /tmp/lab mais l’instance s’était avérée difficile à maintenir : elle plantait régulièrement et n’était pas mise à jour.

En lançant le projet nous avions donc en tête une meilleure prise en charge du monitoring et des backups, ce qui désormais nous est simplifié grâce à nos instances Proxmox, à Icinga2 et à Borgbackup.

Mais le plus difficile aura finalement été de trouver une solution d’installation qui nous satisfasse sur le plan de la sécurité et de la dette technique. Les options proposées par le projet n’avaient rien pour nous convenir. La pire est Univention dont le code n’est pas libre. Sandstorm est une solution libre (Apache) mais qui impose son environnement pour faire tourner de multiples applications dans un cadre fermé. Snap ne nous convenait pas dans le cadre de nos conteneurs LXC.

En conséquence, nous avons développé notre propre script d’installation pour Wekan qui vous permet d’auto-héberger en HTTP2/HTTPS votre instance Wekan sur Debian et qui se met toute seule à jour. Seule contrainte : utiliser une image Debian 9 Stretch, si vous voulez l’histoire complète c’est ici.

Nous aurions pu développer cette installation sous forme de script ansible mais l’expérience démontre qu’un script BASH est une solution bien plus conviviale pour des utilisateurs de tous niveaux.

Et vous noterez enfin que le code est hébergé sur l’instance git interhack car nous sommes en cours de migration depuis Github.