Jour noir pour l’internet en France

“Si les députés et sociétés commerciales pro-HADOPI avaient appliqué leur logique lors du développement d’Internet, Internet n’existerait pas”, ai-je répété plusieurs fois. Mais, bien sur, avec le pouvoir d’une majorité qui n’écoute pas les citoyens, la loi HADOPI est passée.

Pas de panique, il ya des antidotes anti-HADOPI et heureusement, la lutte contre cette loi n’est pas terminée: HADOPI parait tellement anti-constitutionnelle qu’il est étonnant qu’elle soit déjà passée. Les amitiés sont fortes en ces temps.

Cette situation me rappelle la situation de Atlas Shrugged de Ayn Rand, mais renversée, ou les “looters” (pilleurs) sont plus du coté des grosses sociétés devenues obsolètes (société de diffusion physique de la musique et des films) qui protègent leur intéret par du lobbying politique et des relation publiques.

About phil