Conférence /tmp/lab à la Gaité Lyrique : Flo Kaufmann / Le son du métro

Dans le cadre de son cycle de conférences Laboratoire ouvert, le TMP/LAB/ invite le “bricoleur universel” Flo Kaufmann.
A cette occasion, il nous présentera son projet “le son du métro” sous forme d’une conférence-atelier.

Cette soirée particulière aura lieu le jeudi 6 octobre à 19H00 dans la salle de conférence de la Gaité Lyrique.

Entrée libre.

La Gaité Lyrique :
 3 bis rue Papin
 75003 Paris
Métro : Réaumur-Sébastopol,  lignes 3, 4
ou    Arts et Métiers,  lignes 3, 11

 

Flo kaufmann est né en 1973 et vit à Soleure en Suisse. A la fois électronicien, ingénieur du son et artiste, il est un véritable « bricoleur universel ». Flo Kaufmann s’intéresse à la musique électronique expérimentale, il crée des installations son et vidéo à partir de ses propres outils et ses propres instruments.
Son travail s’est fortement dirigé vers l’objet du disque comme un matériau lui donnant ses orientations sonores personnelles. Il réalise sa première gravure en 1993 en utilisant un tour de coupe artisanal dédié aux films radiographiques, puis il construit sa propre unité de production et débute dans le mastering du disque professionnelle après l’acquisition d’un tour de Neumann en 1995.

Outre ses qualités de “maître graveur”, il est aussi DJ et performeur, créateur de visuels analogiques et travaillent de multiples autres média comme des cylindres en cire Edison, des videos et tous autres épaves techniques. Il collabore régulièrement avec de nombreux artistes comme Mickael et Max Egger, Ursula Sherrer, Chris dubflow and Christian Marclay…

Sous une forme de conférence/atelier, Flo Kaufmann nous présentera son projet “le son du métro” :

« Depuis ma première visite à Paris, je me suis demandé ce qu’il y avait sur cette piste brune du ticket de métro : Comment ca marche ? Quelles sont les informations transmises ? En 2009, alors que j’étais pour six mois en résidence à Paris, j’ai commencé à collecter des centaines de tickets. Pendant plusieurs mois, j’ai fait un immense puzzle et effectué le décodage de ces tickets avec des outils très primitifs : une carte son, un magnéto Revox A77, un Walkman trouvé sur la rue, une carte Arduino et quelques lignes de code. L’idée n’est pas d’escroquer le RER ou le métro, mais plutôt d’utiliser les datas pour créer une base de compositions algorithmiques. Le projet est en cours de réalisation et devrait aboutir à la création d’un disque vinyle avec sur une face les sons bruts de 50 stations et sur l’autre face les compositions faites à partir des pistes magnétiques. »

Site de Flo kaufmann : http://www.floka.com/

 

Tags: ,

About U de la J